A PROPOS

A_PROPOSAylive est née en 1985 dans le nord de la France.

Le 25 décembre 1996, son père décède d’une grave maladie. Noël perd alors de son sens.  Aylive ne sait pas comment faire pour laisser échapper sa tristesse, sa colère d’enfant, sa peur de l’avenir. Elle est perdue. C’est par hasard qu’elle découvre un concours de poésie et se lance dans l’aventure. Elle écrira son premier texte  « Le rêve » en 1997, elle a 12 ans.  Elle a obtenu la récompense de voir son texte publié dans un recueil de poésie disponible à la bibliothèque de Paris. Ecrire ce texte a été une libération, comme un nouveau souffle. L’écriture est alors devenue son exutoire.

Aylive continue d’écrire mais ne se prétend pas poète. Elle n’estime pas ses textes comme de la poésie mais les évoque plutôt comme des pensées, parfois intimes. Ses œuvres restent secrètes de nombreuses années par pudeur.

Le poète jouit de cet incomparable privilège, qu’il peut à sa guise être lui-même et autrui.

Charles Baudelaire

A 26 ans, Aylive a évolué et ses textes également. Son inspiration est vaste, son inspiration c’est vous, lecteurs, un regard d’enfant, une musique, des peurs, de la souffrance ou juste une fleur. Elle aborde différents sujets inspirés de sa propre de vie mais aussi de ce qu’elle voit et entend au quotidien. Elle refuse de dire que tous ses textes sont auto-biographiques même si certains peuvent l’être noyés parmi d’autres. Elle joue sur les nuances, permettant de garder un certain mystère. Et c’est ainsi qu’elle décide de se faire publier, de partager avec d’autres, avec vous, ses pensées. Son premier recueil de poésie « le secret des pensées » est alors édité en 2011 aux éditions Edilivre. Il reprend ses textes écrits entre 1997 et 2011. Novice dans ce domaine, elle le publie sous son nom  et décidera par la suite d’utiliser son pseudo, son nom d’auteur : Aylive.

Elle est travailleur social, mais elle n’aime pas tout mélanger. Elle peut s’en inspirer mais délicatement et tout en nuance, comme dans le texte « Adieu » ou « A cette p’tite dame« . Il faut parfois lire entre les lignes pour comprendre ses textes. Aylive voudrait changer le monde à sa manière. C’est une rêveuse, un peu discrète qui écrit par passion, pour laisser échapper ses émotions. Mais elle écrit surtout parce qu’elle espère toucher ses lecteurs, vous toucher et vous apporter une émotion.

Aylive aime la photographie, et pour rendre ses textes attractifs, elle voulait un visuel. Les photographies apportent aussi une émotion, sont un art. L’auteur choisi donc les photos en fonction du texte, de ce qu’elle veut vous faire ressentir.

Toutes les photographies du site sont la propriété de l’auteur et/ou de Nodotak, graphiste. Elles ne sont pas libre de droits.