Le tourbillon

Une claque
Qui te plaque,
Une chute
Qui te parachute.

A chaque désert
Ses misères,
A chaque mer
Son goût amer.

Et pour une envolée
Qui nous fait décoller,
Un tourbillon
De papillons.

Apprends de tes doutes,
Joue sur ta route,
Lève l’ancre
Face aux cancres.

Décide par toi-même
Ce que tu aimes.
Fonce et virevolte
Sur un fond désinvolte.

A chaque galère
Son salaire,
A chaque déboire
Son pourboire.

Voir le positif
Du négatif.
Pour évoluer
Sans se polluer.

Aylive
Le 11/07/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website