Pause.

Aux degrés de mes envies
Mon cœur s’ouvre sur une nouvelle vie.
Intrépide, je perds les rides,
Incrédule, je suis aride.

L’esprit grandit,
Inspiré de Gandhi,
Le corps se nourrit
De tous les paris.

J’oublie le temps,
Adieu le combattant.
Juste l’ici et maintenant,
Je deviens un apprenant.

Mon parcours, ma richesse,
Mon courage, ma duchesse.
Un instant, une pause,
Mes angoisses, je les pose.

Toujours plus vite
Le monde s’invite,
Toujours plus grand
J’en deviens dénigrant.

Arrêtons simplement,
Lâchons prise, lourdement,
Avançons doucement,
Aimons solidement.

Aylive
24.02.2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website