A la rencontre du pauvre.

Je n’y ai pas trouvé de rimes,
Mais un tas de synonymes.
De « clochard » à « pitoyable »,
Que de termes effroyables…

J’y ai trouvé des larmes,
Comme seule arme.
De la sincérité,
Pour vérité.

J’y ai vu de l’injustice,
Et beaucoup de sacrifices,
Pour garder un peu de dignité,
Face à la promiscuité.

J’y ai vu aussi des bien-pensants,
Des retraités, des artisans, des commerçants,
Et bien d’autres qui se sont perdus
Le temps d’un instant, d’un instant inattendu.

Ne criez pas aux larmes,
Quand demain vous crierez aux armes.

15/12/2018
Aylive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website