Rencontre

J’ai croisé ton chemin
Le jour où s’est envolé le parchemin.
J’ai alors pu apercevoir ta lueur,
Et ressentir notre pudeur.
Nous n’avons pas besoin des mots
Pour comprendre nos maux.
Parfois, il ne suffit que d’un sourire
Pour éclater de rire.
A tes côtés, j’ai le pressentiment
Qu’il faut laisser faire les sentiments.
Puisque sous tes écorces
Je n’ai vu que la force.
Et, caché sous ton regard
J’ai entrevu tes bagarres.
Alors face au tourment de la vie et à tout ce bordel,
Tu me resteras comme modèle.
Et Face au blizzard,
Je me dis qu’il n’y a pas de hasard.

A toi qui a croisé ma route, ou qui m’accompagne sur le chemin.

Aylive
Le 06.06.2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website